Retour à l'accueil
Afficher/Masquer

Coordination Ville-Hôpital: Volet cancérologie du DMP au CHIC Castres-Mazamet

Le CHIC fait un bilan d’étape du DMP et présente le volet cancérologie du DMP

Un an et demi après le lancement du déploiement du Dossier Médical Personnel, le Centre Hospitalier Intercommunal Castres-Mazamet dresse une photographie de l’état d’avancement de cette démarche et présente les pistes d’amélioration dans l’usage de ce carnet de santé informatisé.

« La coordination Ville-Hôpital fait partie des axes stratégiques du CHIC, nous avons fait partie des premiers à utiliser une messagerie sécurisée puis nous avons été sélectionnés parmi les 33 établissements pilotes pour le Dossier Médical Personnel. Ces outils d’échange et de partage renforcent les relations fluides que nous avons établi avec les professionnels de santé libéraux et participent à la qualité du suivi de nos patients » indique Pierre Pinzelli, Directeur du CHIC.
« Ce temps d’avance nous permet de montrer la voie, nous voulons le mettre à profit pour explorer de nouvelles pistes, aller plus loin dans les domaines pertinents, en concertation avec les acteurs de santé du bassin et de la Région. Nous avons avancé notamment sur le volet cancérologie du DMP, avec l’appui du réseau régional ONCOMIP et du GCS Télésanté Midi-Pyrénées. »

Le premier Dossier Médical Personnel créé au CHIC, le 19 janvier 2012, a été suivi par près de 3000 autres. Débuté au service des admissions, le DMP a été généralisé à l’ensemble de l’hôpital. Ce carnet de santé informatisé est notamment utilisé par les patients consultant régulièrement plusieurs professionnels de santé en ville et à l’hôpital : les personnes âgées et ceux qui ont une maladie chronique ou plusieurs maladies (polypathologies).
La moitié des DMP créés contient en moyenne 4 documents. Au total, environ 5000 courriers (lettre de sortie, compte-rendu d’opération, compte-rendu d’hospitalisation, compte-rendu d’imagerie lettre de consultation…) ont été ainsi partagés avec les professionnels de santé autorisés par les patients. L’objectif est aujourd’hui de renforcer l’usage en l’inscrivant dans les pratiques.

Plusieurs centaines de patients au sein du CHIC vont désormais bénéficier du volet cancérologie du DMP. Cela permettra aux professionnels de santé soignant un patient atteint de cancer de partager via le DMP de ce patient la fiche de Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Sa mise en place est effective depuis le début de ce mois.
Le CHIC Castres-mazamet est le 1er Etablissement en France à alimenter le volet cancérologie du DMP. Il s’inscrit ainsi pleinement dans les préconisations ministérielles annoncées et qui viseraient notamment à faire du DMP « l’instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques ». 

Afficher/Masquer
 
 

Vous disposez d'une carte CPS
 
Vous ne disposez pas d'une carte CPS