Retour à l'accueil
Afficher/Masquer

Large consensus autour de l’outil @EPP et vif intérêt pour sa dimension régionale

Lors de la présentation régionale organisée par le GCS Télésanté Midi-Pyrénées le 16 janvier à Toulouse, une centaine de participants ont découvert l’outil de suivi et de gestion des démarches EPP (Evaluation des Pratiques Professionnelles) @EPP. Les professionnels de santé, les établissements de soins, publics et privés, et structures médico-sociales ont manifesté un vif intérêt pour les perspectives de partage d’expérience autour de l’évaluation des pratiques médicales qu’ouvre cette application.
L’évaluation de la pertinence des actes médicaux représente un enjeu crucial pour les établissements de soins, publics comme privés, et les structures médico-sociales, comme en attestait la forte participation, malgré les intempéries, à la présentation régionale de l’application @EPP, le 16 janvier dans l’amphithéâtre de la CARSAT à Toulouse. 
L’amélioration de la lisibilité et de la visibilité des démarches EPP (Evaluation des Pratiques Professionnelles) était jusqu’ici entravée par des limites techniques mais surtout par le risque perçu d’un détournement de ces données dans le sens du contrôle. L’outil présenté par le GCS Télésanté Midi-Pyrénées, porteur du projet @EPP, a rassuré aussi bien au niveau de son adéquation par rapport aux besoins, de son utilité pratique, que sur les garanties apportées en termes d’usage et de confidentialité. 

La démonstration de l’application, en direct, a prouvé la simplicité d’utilisation et la pertinence de cette application gratuitement mise à disposition des membres du GCS Télésanté Midi-Pyrénées. 
Les premiers retours d’expérience des sites pilotes ont illustré des cas de figure concernant les conditions de déploiement de l’outil en interne, l’intégration dans la politique qualité de l’établissement ou encore les avantages dans le cadre d’une démarche de certification.

Des garanties fortes en termes d’usage et de confidentialité

Professeur Louis Lareng« Le sens d’une démarche EPP réside dans l’amélioration continue de leurs gestes médicaux par les médecins, en fonction des dernières connaissances, et à une amélioration de la prise en charge des malades en tant qu’individus, en renforçant dans tous les services les connaissances et l’expérience liées à la prise en charge des malades plus vulnérables, notamment les personnes âgées », a rappelé dans son discours le Professeur Louis Lareng, administrateur du GCS Télésanté Midi-Pyrénées. « Ces informations ne doivent en aucun cas être utilisées comme un moyen de contrôle. ».
L’Agence Régionale de Santé s’est engagée en ce sens. Le développement de la culture qualité s’inscrit dans le cadre du programme régional de santé et l’ARS appuie les initiatives dans ce domaine, un soutien notamment financier. Mais l’ARS ne participe plus au pilotage de ce projet et ne pourra pas consulter les données enregistrées dans @EPP.
Au nom de la FHP (Fédération Hospitalière Privée), Jean-Michel Nabias, directeur de la Polyclinique de l’Ormeau, a jugé que les conditions étaient réunies, notamment le cadre défini par la charte, rédigée avec la collaboration de tous les acteurs, et a précisé que la FHP « veillerait à ce que le GCS Télésanté Midi-Pyrénées reste pilote de cet outil, ce qui constitue la meilleure garantie de sa bonne utilisation ». Le consensus a été obtenu et toutes les précautions sont prises, a également déclaré le Docteur Djamel Dib ; élu URPS Médecins Midi-Pyrénées, en se déclarant rassuré par l’environnement sécurisé, qui garantit le secret professionnel, les données agrégées et anonymes, le caractère volontaire de la démarche et la simplicité de lancement ou d’arrêt d’utilisation de l’outil.

Le soutien des fédérations et de l’URPS

Les Fédérations ont unanimement soutenu le déploiement régional de l’application @EPP, soulignant les atouts de cet outil dans un contexte décrit par la FEHAP comme celui « d’élévation constante des exigences » et d’ « accumulation de dispositifs », alors que le système de santé « est entré de façon irréversible dans l’ère de l’efficience ».
« Tout outil permettant d’économiser le temps médical est intéressant et porteur » a indiqué Aline Gilet-Caubère au nom de la FHF Midi-Pyrénées (Fédération Hospitalière de France).
Le délégué régional FEHAP Midi-Pyrénées (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne), Alain Radigales, s’est déclaré très en attente de cette application « qui va procurer à terme des vraies solutions de rationalisation et de mise en réseau des professionnels et des secteurs de santé ».
La dimension régionale représeLes expériences des sites pilotesnte l’une des principales plus-values d’@EPP, selon la FHP qui a mis en avant le « partage d’expérience à l’échelle régionale pour améliorer la pratique et les conditions de prise en charge de nos patients ».
« Plus cet outil sera utilisé, plus la base de données régionales sera riche et utile à tous, permettant des échanges et un rapprochement des médecins entre eux, qu’ils soient libéraux ou publics » a déclaré Djamel Dib en appelant tout le monde à « rentrer dans le jeu ».

Une meilleure visibilité maîtrisée

Durant les présentations comme lors des échanges avec les participants dans la salle, plusieurs interventions ont soutenu l’intérêt de partager les démarches menées afin d’éviter la duplication et d’accroître considérablement le bénéfice des analyses menées.
« Il ne faut pas rater le virage de l’évaluation des pratiques professionnelles. Aujourd’hui le bénéfice reste très local » a ainsi décrit le Docteur Michel Pichan. Le Président de la CME (Commission Médicale d’Etablissement) du CHAC (Centre Hospitalier Ariège Couserans) a témoigné de son expérience d’expert-visiteur pour la Haute-Autorité de Santé, chargée de développer une culture qualité institutionnelle, en citant l’exemple d’un service de réanimation très engagé dans des démarches EPP qui bénéficiaient aux patients de ce service, mais pas aux malades juste à côté, dans les autres services du même établissement. Présentation régionale @EPP
Le chef de projet @EPP au sein du GCS Télésanté Midi-Pyrénées, François-Xavier Boutin, a précisé que la possibilité et les conditions d’un partage au niveau régional de certaines informations concernant les démarches EPP enregistrées devaient encore être discutées en groupe de travail.

Le projet se poursuivra dans le consensus et selon le principe d’étanchéité vis-à-vis de l’ARS, s’est engagé le Professeur Louis Lareng, en conclusion de cette présentation régionale. L’équipe du projet @EPP, sous la direction du docteur Monique Savoldelli, directeur du GCS Télésanté Midi-Pyrénées, accompagnera ce déploiement et les évolutions de cet outil en fonction des retours d’expérience des utilisateurs. « Tout dépend maintenant de vous pour que cet outil soit un succès au niveau régional » a conclu le Professeur Louis Lareng.
 

Documents

 
 
Les professionnels de santé, établissements de santé et structures médico-sociales membres du GCS Télésanté Midi-Pyrénées peuvent accéder aux vidéos de l’évènement sur l’espace collaboratif privé. Pour obtenir le mot de passe d'accès, merci d'envoyer votre demande à l'adresse suivante:
epp@telesante-midipyrenees.fr
 
Afficher/Masquer
 
 

Vous disposez d'une carte CPS
 
Vous ne disposez pas d'une carte CPS